Bien que partenaires stratégiques et de bonne foi, les directeurs financiers peuvent encore tâtonner lorsqu’il s’agit de parler des finances avec le reste de l’entreprise. Pour collaborer efficacement sur les décisions financières avec le comité de direction, les actionnaires et les autres services, ils doivent non seulement interpréter les chiffres mais aussi dire ce qu’il y a derrière.

N’hésitez pas à déléguer certaines responsabilités à vos adjoints et investissez plus de temps dans l’apprentissage des compétences de communication. Dans cet esprit, voici cinq conseils pour devenir un communicant plus influent.

1. Rejoignez les intérêts

La communication est un moyen d’influencer, et lorsqu’elle est bien faite, elle peut vous aider à gagner le soutien pour vos idées stratégiques.

Vous devez comprendre ce qui motive vos interlocuteurs et où vos intérêts rejoignent les leurs en les interrogeant sur leurs objectifs et projets. En vous engageant avec les autres, vous découvrirez leurs forces et leurs limites afin de mieux répondre à leurs attentes.

2. Expliquez la finance

Il est crucial de traduire votre fonction et votre vocabulaire en quelque chose qui soit accessible et convaincant pour les personnes qui ne travaillent pas dans la finance au quotidien.

Vous pouvez initier des rencontres informelles avec d’autres services pour leur expliquer les bases de la finance, soyez encourageant et utilisez des termes business plutôt que votre jargon financier. Il est aussi approprié d’adresser les intérêts de votre public, leur montrant ainsi que la compréhension des chiffres pourrait les aider à gagner de l’attention sur leurs propres idées. -> Le service marketing pourrait par exemple faire un meilleur « pitch » pour une nouvelle initiative en analysant sa rentabilité au préalable.

3. Captez l’attention

Afin de réussir à maintenir l’attention de votre auditoire, restez authentique, connaissez bien votre sujet et sans vous éloigner de celui-ci, racontez des anecdotes pour illustrer votre propos.

4. Allez aux faits

Une autre façon de garder votre auditoire engagé lors des réunions : évitez les détails superflus. Mettez en évidence les grands thèmes dans votre présentation et ne dépassez pas 8 diapositives. Privilégiez les graphiques voire les images à la place des mots. En limitant le nombre de diapositives, seuls les faits et chiffres importants seront inclus et vous parlerez autour de ceux-ci, en donnant quelques détails si nécessaire. Et surtout, invitez votre public à poser des questions.

5. Utilisez les ressources autour de vous

Pour améliorer la qualité de votre présentation, n’hésitez pas à faire appel aux ressources disponibles au sein de votre entreprise, y compris en sollicitant d’autres personnes. Une personne du service marketing pourra par exemple vous aider en créant des visuels attrayants. Avant votre intervention, vous pourriez aussi demander à certains membres clés de votre auditoire, de vous signaler certains points que vous auriez négligés et qu’ils aimeraient voir abordés. Cela vous donnera une présentation plus pertinente, plus captivante, et favorisera une communication plus productive.